Compte rendu de la réunion CLUP du 29 novembre 2016 à 9h

 

Représentants de la municipalité d’Hendaye et Président de la SEMSLIH : K. Ecenarro

Représentants de la SEMSLIH gestionnaire du port : M. Ruiz, S. Queyrous.

Membres élus du CLUP : Claude Bidegaray, Michel Lonjou, Pierre Leconte, Mathieu Moreau, Daniel Teillary, Joël Troisfontaine

 

En préambule, S. Queyrous précise que l’absence de M. Garcia pendant plusieurs mois a retardé les études et les réalisations.

 

  1. Portillon sur la zone technique (mai 2013)

Le portillon devait être ouvert le matin et fermé le soir par le personnel de la zone technique, Pas fait.

Cela signifie qu’il n’y a pas de sanitaires sur la zone technique.

Un réaménagement complet de la zone technique est en étude et sera présenté au prochain Conseil Portuaire, dans le cadre du projet Floride.

 

  1. Bornes de la zone technique décembre 2013)

Même réponse : sera intégré dans le projet d’aménagement de la zone.

Néanmoins certaines bornes sont en très mauvais état et on peut se poser des questions sur la conformité de l’installation.

  

  1. Circulation des vélos dans l’enceinte du port décembre 2013)

Certains vélos circulent à grande vitesse, le long des quais.

Pas de signalisation.

 

  1. Plan de circulation (juillet 2014)

Etudier une entrée par le rond-point de la Thalasso.

Une étude doit être faite par M. Lambert des services techniques.

Pas de réponse.

 

  1. Tri sélectif. (juillet 2014)

Avancement étude containers enterrés et accès aux containers coté digue.

Pas de réponse.

 

  1. Sécurité des usagers. (juillet 2014)

Mise en place d’échelles supplémentaires au niveau des poteaux.

Pas fait.

Suite au remplacement en cours des pontons, des échelles pourraient être positionnées sur les pontons I et K.

Les emplacements seront définis, en collaboration avec les membres du CLUP.

 

  1. Remplacement du Roulev (juillet 2014)

Ce sera fait, avant l’été 2017.

 

  1. Electricité (juillet 2014)

Toujours des coupures sur les pontons situés le long de la Bidassoa.

Des devis ont été faits.

Travaux pas réalisés.

 

  1. Marquage des entrées du port (juillet 2015)

Eviter que les voitures ne s’engagent, en pensant que c’est un parking public.

Des panneaux devaient être mis en place, avant l’été 2016.

Pas fait.

  

  1. Eclairage du parking sous-sol. (juillet 2015)

Chiffrer l’impact financier d’un éclairage continu. Pas fait

Le second parking, au fond n’est plus éclairé, à cause d’un défaut électrique.

 

Les tubes néon sont progressivement remplacés par des Leds. Un détecteur de présence pourrait être installé à l’entrée du parking pour déclencher l’éclairage.

C’est une bonne idée, facile à mettre en place.

Les vélos stockés en sous-sol prennent beaucoup d’espace et sont souvent abandonnés. Le port va informer tous les propriétaires, avant d’engager un nettoyage de la zone et la mise en place d’un nouveau parking vélo.

 

  1. Disjoncteurs pontons. (juillet 2015)

Le bilan de la consommation électrique fait apparaitre une économie, suite à ces travaux.

Il n’y a pas eu de tentative de renégociation des contrats avec les distributeurs d’énergie.

  

  1. Accès aux sanitaires (juillet 2015)

Pour limiter l’accès des sanitaires aux usagers du port, les élus du CLUP demandent de généraliser l’accès, avec la carte du port (idem sanitaires Est)

C’est impossible actuellement sur les sanitaires Ouest car le lecteur de carte ne fonctionne pas …

L’expérience sera mise en place cet hiver sur les sanitaires du ponton central.

 

  1. Conditions d’utilisation du Club House. (avril 2016)

La convention d’utilisation devait être diffusée.

Pas fait.

  

  1. Dragage dans le port (avril 2016)

Certains bateaux ont été déplacés, en raison de leur tirant d’eau.

La décision est en attente d’une procédure rédigée par la DDTM. Le projet doit s’étendre au chenal de la Bidassoa et au port de pêche.

Tout en impliquant nos voisins espagnols qui sont aussi concernés.

Une réponse devrait être faite au 1er trimestre 2017. Les enjeux financiers sont importants avec le retraitement du sable et des boues extraites.

 

Questions nouvelles :

 

  1. Travaux de remplacement des pontons.

Les usagers sont mécontents de l’absence d’information préalable. Il y a eu un simple affichage, quelques jours avant.

Les travaux ont démarré juste avant les congés scolaires.

Les usagers n’ont pas eu d’électricité pendant 2 semaines et l’eau est coupée depuis 5 semaines !

Les délais de réalisation du chantier sont respectés … Mais on peut s’étonner des conditions de la commande.

Actuellement le secrétariat du port n’est pas en mesure d’envoyer des mails de groupe. Une solution est en cours, avec le nouveau logiciel d’exploitation.

 

La nouvelle passerelle d’accès au ponton central est très large, la hauteur des rainures est conforme pour des personnes à mobilité réduite. Mais il manque une main courante accessible.

 

  1. Entrée du port par le chenal.

La nuit, l’entré est difficile, il n’y a pas de balisage, ni d’éclairage public.

Seulement un feu orange d’entrée de port, à tribord.

Des devis ont été faits pour l’extrémité de la digue.

En attente de réalisation.

 

  1. Barrage anti-crue.

Il cède à chaque crue.

Travaux sont prévus pour améliorer les ancrages et la fixation.

En attente de réalisation.

 

  1. Pompe à carburant.

Avoir un système identique à celui de Fontarrabie  pour éviter les attentes.

A étudier avec l’aménagement de la zone technique et le déplacement du poste.

Mais les tarifs supérieurs à ceux de nos voisins espagnols sont dissuasifs.

Pour info, en 2015, c’est 48 000l de gasoil et 32 000 l d’essence qui ont été distribués.

 

  1. Accostage pour les pécheurs.

Disposer d’une zone pour le déchargement, avec un point d’eau.

Cela éviterait de salir les pontons et les chariots.

 

  1. Levage des bateaux.

Il n’y a pas de guidage entre les piliers bétons, surtout à marée basse.

La solution de pontons flottants, entre les piliers est envisageable, mais poserait problème lors des forts coefficients.

Le CLUP propose d’aller sur place, avec les responsables du port.

 

  1. Machine à glace.

Pouvoir disposer, comme à St Jean de Luz d’une machine pour les pécheurs, mais aussi pour les associations.

Il est demandé d’évaluer la quantité de glace consommée et le cout du projet.

Etude à réaliser en collaboration avec le CLUP.

  

  1. Location de bateaux

Des particuliers louent leur bateau comme habitation d’été.

Il s’agit d’une sous location, pénalisant l’ensemble des usagers et posant des problèmes de sécurité.

La direction du port va se rapprocher des autres ports de l’Atlantique pour connaitre leurs positions.

  

  1. Entrée du parking

Nous constatons que certains usagers, en été, entre à plusieurs voitures, avec une seule carte, en utilisant une technique connue sur les autoroutes.

C’est inacceptable et les contrevenants seront identifiés et sanctionnés.

 

 

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 11h15.

 

 

 

Le Président de la SEMSLIH